Home > Sur le moteur PM > Comment gérer l'état à vide du moteur synchrone à aimant permanent ?

Comment gérer l'état à vide du moteur synchrone à aimant permanent ?

2024-01-23 11:55:44

By

    Partager sur:

La moteur synchrone à aimant permanent est principalement composé d'un stator, d'un rotor et d'un couvercle d'extrémité. Le stator est constitué de tôles laminées pour réduire les pertes de fer générées lorsque le moteur tourne. Il est équipé d’un enroulement CA triphasé, appelé induit. Le rotor peut être fabriqué sous forme solide, ou il peut être pressé à partir de tôles, auquel est fixé un matériau à aimant permanent. Selon l'emplacement du matériau à aimant permanent sur le rotor du moteur, le moteur synchrone à aimant permanent peut être divisé en deux formes structurelles : le type saillant et le type intégré.

Le rotor en saillie présente une structure de circuit magnétique simple et un faible coût de fabrication, mais comme l'enroulement de démarrage ne peut pas être installé sur sa surface, un démarrage asynchrone ne peut pas être obtenu. Il existe trois principaux types de structures de circuits magnétiques de rotors intégrés : le type radial, le type tangentiel et le type hybride. La différence entre eux réside principalement dans la relation entre le sens de magnétisation de l'aimant permanent et le sens de rotation du rotor.

Le moteur synchrone à aimant permanent est un moteur à haut rendement couramment utilisé avec les avantages d'une densité de puissance élevée, d'un rendement élevé et d'une fiabilité. Cependant, lorsque le moteur n'est pas chargé, le moteur synchrone à aimant permanent peut rencontrer certains problèmes, tels que des oscillations, du bruit et des fluctuations de puissance. Lorsqu'il s'agit de l'état à vide du PMSM, plusieurs stratégies peuvent être utilisées pour optimiser les performances et atténuer les problèmes tels que les oscillations, le bruit et les fluctuations de puissance :

1. Amélioration de la stabilité du système pour les applications du monde réel

   • Techniques de simulation de charge : Pour contrecarrer les oscillations à vide, des techniques de simulation de charge peuvent être utilisées. En imitant les conditions de charge, les moteurs peuvent fonctionner de manière plus stable, même dans des scénarios sans charge. Par exemple, dans une usine textile, un PMSM pilotant un métier à tisser peut être équipé d'un simulateur de charge qui fournit une résistance constante, garantissant un fonctionnement fluide pendant le démarrage ou les périodes de charge légère.

   • Systèmes de contrôle adaptatifs : La mise en œuvre de systèmes de contrôle adaptatifs capables de réagir rapidement aux changements dans les conditions de charge est essentielle. Dans une usine de traitement chimique, où les moteurs peuvent subir de fréquentes variations de charge, un système de contrôle adaptatif peut ajuster la puissance du moteur pour maintenir des performances optimales, réduisant ainsi le risque de consommation d'énergie inutile et de dommages potentiels.

2. Stratégies de réduction du bruit basées sur l'expérience sur le terrain

   • Enceintes acoustiques : Dans les applications où le bruit constitue un problème sérieux, comme les zones résidentielles à proximité de sites industriels, des enceintes acoustiques peuvent être installées autour du PMSM pour réduire considérablement le bruit émis par le moteur et garantir qu'il fonctionne dans le respect des réglementations sur le bruit sans affecter la vie quotidienne des utilisateurs. la population environnante.

   • Services d'équilibrage : Des services d'équilibrage réguliers du rotor du moteur peuvent éviter les bruits liés au balourd. Par exemple, dans une usine de papier, où le bruit des moteurs peut être perturbateur, un rotor équilibré garantit que le moteur fonctionne silencieusement et efficacement, même pendant les périodes à vide.

3. Atténuer les fluctuations de puissance avec des méthodes éprouvées

   • Systèmes de stockage d'énergie : L'intégration de systèmes de stockage d'énergie, tels que des batteries ou des supercondensateurs, peut aider à stabiliser la production d'énergie à vide. Dans une installation de production d’énergie solaire, le stockage d’énergie peut être utilisé pour amortir les fluctuations provoquées par le PMSM, garantissant ainsi une alimentation électrique constante au réseau.

   • Entraînements à fréquence variable (VFD) : Les VFD sont largement utilisés dans des applications telles que le contrôle des ventilateurs et des pompes pour ajuster la vitesse du moteur en fonction de la charge. Dans un système CVC, un VFD peut maintenir une vitesse de ventilateur constante même lorsque le système n'est pas à pleine capacité, empêchant ainsi les fluctuations de puissance et réduisant le gaspillage d'énergie.

4. Personnalisation pour les besoins spécifiques de l'industrie

   • Conceptions de moteurs spécifiques à l'industrie : La Moteurs série TYP peut être personnalisé pour répondre aux demandes uniques de différentes industries. Par exemple, dans l’industrie alimentaire, où l’hygiène est essentielle, les moteurs peuvent être conçus avec des surfaces lisses et des matériaux faciles à nettoyer, garantissant ainsi qu’un fonctionnement à vide n’entraîne pas de contamination ou ne nécessite pas d’entretien excessif.

   • Atténuation des harmoniques : Dans les environnements sensibles à l’énergie comme les centres de données, les harmoniques des moteurs peuvent causer des problèmes. Les PMSM conçus sur mesure dotés de fonctionnalités d'atténuation des harmoniques peuvent fonctionner sans affecter la qualité globale de l'énergie, garantissant des performances stables même dans des conditions à vide.

En conclusion, répondre aux conditions à vide des moteurs synchrones à aimants permanents (PMSM) nécessite un mélange harmonieux de principes de conception ingénieux et de solutions pragmatiques. Ces solutions doivent plaire à un large éventail d’industries. Le Moteurs à aimant permanent de type général série TYP incarnent clairement l'efficacité et la flexibilité, s'alignant efficacement sur les besoins fonctionnels de différents secteurs. Ces moteurs illustrent comment la concentration sur la stabilité du système, l’atténuation du bruit et le contrôle des fluctuations de puissance peut améliorer les performances tout en favorisant une empreinte industrielle plus durable. En adoptant cette intégration dans leurs systèmes, les entreprises peuvent anticiper des progrès substantiels en matière d'économie d'énergie et de durabilité commerciale, ouvrant ainsi la voie vers un avenir respectueux de l'environnement mais compétent.

PRODUIT CONNEXE